AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 John Barrington Maverick

Aller en bas 
AuteurMessage
John Barrington Maverick

avatar

Messages : 11
Domination : 2969

MessageSujet: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 9:00

PRENOM : John Barrington
NOM : Maverick



(c)sour yesterday


Papiers s'il vous plait !


GROUPE : vampire solitaire
AGE : 475 ans / 27 ans
LIEU D'ORIGINE : Là où je suis né
JOB ET/OU ÉTUDES : actuellement ? Barmann. Sinon, j'aime bien étudier et alterne les périodes « étudiant » « travailleur » pour varier les plaisirs
DONS ET COMPÉTENCES : télékinésie – transformation en renard - télépathie
AVATAR : Histoire qu'on sache le bonhomme qu'il y a sur l'image

Les deux cotés du Miroir


Je suis d'un naturel solitaire et discret. J'aime la nature et y passe beaucoup de temps, dès que j'en ai envie. Je suis toujours mon instinct et m'en porte fort bien. J'ai été amoureux alors que j'étais adolescent, mais la perte de mon aimée m'a poussé à fuir toute nouvelle relation et même le clan de mes parents, , d'autant que la trahison de mes amis n'a pas facilité la confiance en autrui. Comme le renard, je suis méfiant de nature et m'exclue afin de trouver la tranquilité -bizarre, hein, d'être barman dans ces conditions, non ? Mais j'ai décidé de tenter de sortir de ma solitude, sans trop savoir ce qui m'attend.
Je me suis aussi éloigné de ceux de ma race que je trouve trop sanguinaires, envieux et belliqueux. Je suis plutôt gentil, contrairement à eux, et essaie, dans la mesure du possible, de ne pas tuer pour me nourrir. D'ailleurs, je pousse ma philosophie jusqu'à ne m'abreuver qu'à la veine d'animaux -que j'essaie aussi de ne pas tuer-. Parfois, je me nourrie quand même d'un humain bien sanguinaire, histoire de retrouver des forces et de débarrasser les hommes d'un assassin.

Pour autant, je ne suis pas un saint et je déteste les fats, sanguinaires et menteurs. Je hais les traitres et leur mène la vie dure, à moins que je ne les supprime, tout simplement. J'aimerai avoir le calme et la maîtrise d'un bouddhiste et trouver le bonheur, moi qui l'ai perdu alors que j'étais encore humain

Je suis brun aux yeux marrons, les traits fins et distingués et mesure 1,78 m. Je suis assez passe-partout et peux facilement changer de rôle -à ce titre, je n'ai aucun signe distinctif du type piercing ou tatouage que je considère comme autant de preuve de décadence, ce qui explique que je n'y ai pas cédé, même aujourd'hui-. Mon style vestimentaire change selon les époques, bien entendu, mais je préfère me fondre dans les milieux que je fréquente, afin de ne pas me faire remarquer. Actuellement, donc, je m'habille comme un barmann lambda, souvent en noir et blanc et porte les cheveux un peu longs que j'attache ou non, suivant mon humeur. Mes gestes sont fluides et parfois fascinants, ce qui explique mon succès au Dragon Rouge.

The story of Your life


C'est en août 1535 que je vis le jour à Londres. Mes parents étaient des vampires fidèles au clan de Dracula. J'ai d'ailleurs toujours entendu mes parents déplorer la scission intervenue et traiter de traitres ceux qui avait suivi Helena et son clan « The Blood » : n'avaient-elle pas bénéficié des largesses du comte avant de l'offenser gravement ? Ils m'offrirent le meilleur de la vie, précepteurs, bals... Ma mère rêvait de me marier à une jeune aristocrate de notre sang, mais moi, je préférais une fort belle humaine, Mary, avec laquelle je filais le parfait amour. Je lui faisais la cour dans les formes, et annonçais naïvement mon mariage à mes parents... qui firent tout pour que cette liaison cessa au plus tôt. La maison de Mary fut prise dans un grand incendie provoqué par une boulangerie toute proche, en plein jour et je ne pus intervenir. Mais l'on retrouva son corps, miraculeusement préservé des flammes sur lequel je pleurais durant trois nuits, et ne pus assister à son enterrement. Mais sous ses ongles avant qu'on ne la lave, j'ai trouvé le sang de l'un des miens. Ma douleur nullement apaisée par la mise en terre de mon aimée, je me mis à la recherche de l'infâme que je trouvais dans une taverne, occupé à chasser. Avant de l'occire, j'obtins de lui quelques informations : mes parents ne voulaient pas du mariage et mes amis avaient trouvé cette épave, que je tenais entre mes doigts, pour faire leur basse besogne. Ils avaient tué plus de soixante personnes pour que je ne me doute de rien. Mais tout fini par se savoir. Sans un mot, ni explication, je disparus, m'enfuyant en France. J'avais 27 ans. J'étais mort.

Vivre à Paris fut aisé, tant cette ville était animée. Cependant que les guerres de religions faisaient rage, les théâtres, tavernes et autres bouges étaient légions. Je fréquentais aussi une salle d'armes et appris quelques bottes propres à me sortir des situations les plus délicates, si j'avais été humain, et même en tant que vampires, si j'y ajoutais la vitesse surprenante dont j'étais capable. Je tentais de ne me lier avec personne, car j'avais été si déçu par les miens que je me jurais de ne jamais je ne ferais confiance à qui que ce soit. Ma vie devint solitaire et je m'abreuvais à une foule d'humains errant dans les ruelles sombres de la capitale française. J'étais acteur de théâtre, à l'époque. Puis le temps passa et je dus m'éloigner avant que ma jeunesse éternelle ne paraisse étrange à mon entourage.

Je choisis Koeln, où je travaillais dans une taverne pendant une dizaine d'années, puis ce fut Amsterdam, Berlin, Rome -mais les nuits me semblaient si courtes...-, Paris, Edimbourg,... les lieux se succédaient tout comme les années. Peu à peu, je devenais plus sauvage, plus solitaire. Mais je ne refusais pas les contacts, pourvu qu'ils soient éphémères et superficiels. On me trouvait plutôt gentil et comme j'étais effacé, nul ne prenait garde à moi. Je fus tour à tour peintre, écrivain, poète, philosophe, acteur, barman, cocher de nuit, …

Puis, j'optais pour la vie dans le Nouveau Monde : l'Amérique se révéla fascinante ! Là, j'allais de New York à Detroit, en passant par New Orleans, Reno, San Francisco... Toujours, je prenais garde à me tenir à l'écart des vampires et découvris avec étonnement, qu'il existait aussi des chasseurs. L'un d'eux, un certain Johns, faillit bien m'occire. Je redoublais de prudence, car je n'avais dû ma survie qu'à ma capacité de me changer en brume après avoir perçu sa haine à mon égard. Je me demandais bien pourquoi, moi qui ne touchais plus les humains depuis deux siècles et ne m'abreuvais plus que d'animaux... Je voyageais souvent sous la forme d'un renard, ce qui m'évitais bien des chausses-trappes.

Mais le mal du pays fini par me saisir, et je revins à Londres. La ville avait changé, indéniablement. J'y découvris aussi des sociétés de chasseurs structurées, des policiers soupçonneux... J'avais quand même envie de rester. D'abord, dans un petit cottage acquis près de Londres, mais à la campagne, puis en ville, dans un petit deux pièces en sous sol. On pouvait voir les jambes des passants, le jour. Mais je ne voyais jamais cela. Evidemment. Je trouvais un travail pour animer mes nuits, barman au Dragon Rouge, un bar à la mode. Cela faisait dix ans. Bientôt, il me faudrait changer de métier, même si au début, j'avais pris soin de paraître plus jeune et que peu à peu, je semblais vieillir, tour de passe passe que je parvenais à obtenir par ma manière de me conduire, mes vêtements et ma coiffure. Tout se passait bien, donc, et je me plaisais dans cet endroit branché, car j'y croisais toutes sortes de personnes, y compris les fameux chasseurs, sans que quiconque ne se doute de ma réelle personalité. Et c'était bien ainsi. J'apprenais beaucoup sur la vie, sur les gens, la psychologie et ne me lassais pas de les croiser, d'échanger avec eux. J'avais aussi pas mal de succès avec les femmes, mais toujours, je conservais mes distances, n'ayant jamais oublié Mary.

Pourtant, le temps était passé... Je croisais beaucoup de monde au Dragon Rouge et je sentais, peu à peu, revenir en moi le désir de me lier à quelqu'un, une femme douce et aimante, malgré la réalité de ma nature vampirique. Je me demandais souvent, allongé dans le réduit qui me servait de chambre diurne, comment concilier mon naturel solitaire et la possibilité d'une vie de couple. Et même, sans aller jusque là, comment parler convenablement à une jeune personne, car les temps avaient changés.
45 lignes.


Hey You !


PRÉNOM/SURNOM : Arthemis
AGE : 44 ans
NIVEAU : ben... vous jugerez sur pièce !
COMMENT AS-TU CONNU "Toute la vérité" ? : pub sur le site que je fréquente le plus
ET T'EN PENSE QUOI EN TOUTE SINCÉRITÉ ? : laissez-moi arriver ! Et puis, vous êtes tout neuf, non ? Mais l'apparence est attractive et l'idée des points me plaît beaucoup.


Dernière édition par John Barrington Maverick le Mer 17 Nov - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 9:12

Bienvenue à toi, j'espère que tu te plairas sur le forum =)
Revenir en haut Aller en bas
John Barrington Maverick

avatar

Messages : 11
Domination : 2969

MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 9:26

merci.
je me laisse jusqu'à demain pour finir ma fiche... çà va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 9:27

Je crois que tu as une semaine pour la faire -je me rappelle plus de la limite exacte-. Donc demain ca va tout à fait ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Comte Dracula
I'm the King of Vampire !
avatar

Messages : 405
Domination : 3051
Âge du personnage : 803 ans
Localisation : Londres
Emploi : Chef du clan Dracula
Don / Compétence : Charme ~ Transformation en loup ~ Lévitation

MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 10:08

Bienvenue parmi nous !
N'hésite pas à nous interpeller si tu as la moindre question !
Et oui, comme le dit Eléanne, tu as une semaine, pour la finir, je vois que tu l'as bien avancée, donc tout va bien Very Happy
Préviens nous dès que tu penses avoir terminé Wink

_________________

★ Tu sais que tu me fais de l'effet ? ★
Clan Dracula | Maison Royale | Home
Biographie | Persos prédéfinis | Liens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny L. Jones

avatar

Messages : 14
Domination : 2958

MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 10:43

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rickman

avatar

Messages : 191
Domination : 2966
Âge du personnage : 150 ans
Don / Compétence : Télépathie

MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Ven 12 Nov - 10:53

Bienvenu parmi nous Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Dracula
I'm the King of Vampire !
avatar

Messages : 405
Domination : 3051
Âge du personnage : 803 ans
Localisation : Londres
Emploi : Chef du clan Dracula
Don / Compétence : Charme ~ Transformation en loup ~ Lévitation

MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   Mer 17 Nov - 10:02

Bon, j'ai vraiment rien à dire, c'est une très belle fiche ! (:
Par contre, juste du détail, pourrais-tu juste mettre le nom de ton avatar, dans la partie "papiers s'il vous plait" ?

Je te valide donc, et place ta fiche dans les validées Very Happy

Pour faire tes demandes de job, logement ou autre c'est ICI, si tu veux faciliter tes liens avec les autres membres, c'est par LA

_________________

★ Tu sais que tu me fais de l'effet ? ★
Clan Dracula | Maison Royale | Home
Biographie | Persos prédéfinis | Liens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Barrington Maverick   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Barrington Maverick
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Is Starvation Contagious? By John Maxwell
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» John Cena
» John Lewis accuse Mc Cain d'attiser la haine contre Obama
» John Sheppard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: C.A. :: Journal d'un vampire :: Journaux acceptés-
Sauter vers: